Des voix au chapitre
Soutenir la librairie L’embarcadère à Saint Nazaire

Accueil > L’association > Archives > LIRE

LIRE

jeudi 28 février 2013, par Sarah Trichet-Allaire

Pour lire on a besoin de l’école pour apprendre.

Pour lire on a besoin de bibliothèques et de médiathèques pour emprunter des livres.

Pour lire on a besoin d’un parent, d’une amie, d’un professeur ou d’une maîtresse pour vous en donner la curiosité et le goût.

Pour lire on a aussi besoin d’un libraire avec qui parler, discuter, à qui faire confiance. Et le libraire a besoin d’une librairie pour exercer son métier.

Avec la fermeture de la « Voix au chapitre » tenue par Gérard Lambert, c’est une des dernières librairies indépendantes de Saint-Nazaire qui disparait. Nous n’arrivons pas à nous résoudre à cette disparition. Nous voulons que « Des voix au chapitre » s’élèvent, s’organisent et luttent pour que renaisse à Saint-Nazaire une librairie indépendante. Car le livre est bien plus qu’ un simple objet de commerce que l’on promotionne selon un plan marketing.

Nous voulons une librairie ouverte à toutes les curiosités, où toutes les opinions puissent s’exprimer. Qui sache accueillir la sensibilité de chacun. Un lieu qui refuse l’exclusion et accepte la contradiction.

Nous souhaitons que cette librairie soit une « librairie générale » - comme autrefois grand-père traçait fièrement les mots « alimentation générale » au-dessus de son négoce. Livre-compagnon, livre-nourriture, livre-menu : ce livre de sociologie que je dois absolument lire pour mon exam’, ce classique que je me suis promis de lire depuis si longtemps et aussi un petit polar pour la soif. Sans parler des livres-passion que j’aimerai offrir à celles et ceux que j’aime, et les livres que j’aime voir entre les mains des enfants.

Un rêve nous direz-vous. Oui, peut être. Mais alors un rêve cos Lerouxtaud, un de ceux qu’on attrape par les dents et qu’on ne lâche plus. Pour cela, nous nous sommes regroupés en association, et pas seulement pour rêver ; pour le faire. Notre association a pour but d’étudier ce projet et de le mettre sur les rails. Nous savons que ce sera difficile. Nous savons que nous devons en acquérir les compétences. Mais nous savons aussi que vous êtes nombreux et nombreuses à souhaiter cela.

Répondre à cet article