Des voix au chapitre
Soutenir la librairie L’embarcadère à Saint Nazaire

Accueil > ZEC ou Zone d’Embarquement Critique

ZEC ou Zone d’Embarquement Critique

Dernier ajout : 28 juin 2016.

Depuis deux années la librairie coopérative L’Embarcadère (Saint-Nazaire) et l’auteur Joël Kérouanton prépare le lancement d’une communauté interprétative autour des livres, la ZEC : Zone d’Embarquement Critique.

Cette aventure autour de la critique littéraire collaborative démarrera en mars 2016 et vise une centaine de lecteurs impliqués annuellement.

Une Zone d’Embarquement Critique se déroule sur un cycle (4 mois/4 rencontres) pendant lequel est mis en question un genre littéraire.
Chaque communauté de lecteurs reçoit un livre tiré au sort et rend compte de sa lecture sous une forme qu’elle choisit en tentant de répondre à la question : «  comment parler d’un livre ? ». La matière collectée pendant cette expérience est retravaillée par Joël Kérouanton (sous la forme d’un article) et a vocation à être publiée sur les sites des communautés de lecteurs et sur des sites-relais à dimension nationale (champ culturel, littéraire, social), avec le projet d’une publication papier.

Le « laboratoire » Zone d’embarquement critique est soutenu par des collaborations littéraires : la poète Fabienne Courtade (éditions Flammarion), invitée ici en tant que lectrice-correctrice ou le romancier François Bégaudeau (éditions Gallimard/Verticales) invité pour penser les enjeux de la démocratie culturelle et faire entendre son propre point de vue de critique ; ou encore la Cie Turbulences, des artistes avec autismes adeptes de l’interview, invités ici à proposer un droit de réponse dans la revue Les Papotins aux auteurs qui ont fait l’objet d’une critique. Nous réfléchissons à la possibilité d’associer un chercheur universitaire spécialisé dans la réception en littérature, et à organiser la venue d’ « invités surprise » pour évoquer le genre littéraire en question lors de chacune des ZEC.

La Zone d’embarquement Critique sollicite l’appui des collectivés (Région Pays de Loire, Département Loire-atlantique, Ville de Saint-nazaire) et s’associe à des « communautés de lecteurs », structures co-productrice du projet (contribution aux critiques littéraires, à l’évolution du projet et à son co-financement). Deux partenaires se sont déjà engagés, trois autres s’y préparent. Les initiateurs lancent un appel au public pour s’associer à de nouvelles communautés de lecteurs : association, commerce, comité d’entreprise, collectif de voisins, d’amis…

Articles de cette rubrique